fbpx

Pourquoi supprimer les applications de rencontre?

Les raisons pour lesquelles j’ai décidé de supprimer les applications de rencontre

Dans ma dernière vidéo je raconte mes expériences avec les applications de rencontre et pourquoi j’ai décidé de supprimer celles-ci.

Bien qu’il existe des bons côtés à utiliser ces applications, les gens doivent tout de même connaître les côtés néfastes que cela implique. Si mal utilisé, ce type d’application peut facilement créer des situations de déception et frustration chez certains utilisateurs.

L’inégalité entre les deux sexes

Pour commencer, je tiens à spécifier que le but de cet article n’est pas de crier injustice ou de victimiser les hommes. Je me dois tout de même de souligner que sur les applications, il existe un immense déséquilibre entre les deux sexes.

Les femmes aussi peuvent se faire du mal sur ce type d’application, cependant ce ne sera pas pour les mêmes raisons. Par contre, au final le résultat sera le même: la remise en question sur sa propre valeur en tant que personne et la baisse d’estime de soi.

Selon une étude du Huffington post, les femmes auraient 25 fois plus de chances d’obtenir des matchs que les hommes sur Tinder (ce qui fait en sorte qu’elles ont le gros bout du bâton et peuvent se permettre d’être beaucoup plus exigeantes que les hommes). C’est un peu l’équivalent que si vous étiez dans une boîte de nuit et qu’il y avait 25 hommes pour une femme.

Sur Tinder (ou autres applications similaires), les hommes et les femmes évoluent dans des mondes parallèles. Selon le site Le monde, le taux de succès moyen pour une femme serait de 50 %, et pour un homme de seulement 2 %. C’est cette inégalité qui permet à Tinder de pouvoir vendre ses options payantes à la grande majorité d’hommes frustrés qui ne sont pas en mesure d’obtenir de matchs.

Je me rappelle une vidéo des Philogynes (que j’avais vue sur YouTube) m’avait frappé et du coup, fait réaliser à quel point la réalité pour les deux sexes est différente.

Le 80-20

Il y a aussi le phénomène du 80-20.  C’est-à-dire que seulement 20% des hommes vont être en mesure de faire des rencontres sur ce genre d’application versus 80% qui se feront constamment rejeter et ignorer.

Tandis ce que les femmes, elles c’est le contraire, 80% n’auraient aucune difficulté à obtenir des matchs (même que dans certains cas, elles se sentiront harcelées) versus seulement 20% des femmes qui auraient plus de difficulté à entrer en contact avec les hommes.

Donc si on résume, il y aurait 80% des femmes qui se partageraient le 20% des hommes les plus attirants. En revanche, 80% des hommes ainsi que 20% des femmes qui se retrouvent les mains vides.

La superficialité

Ce que je déteste le plus de ces applications est certainement le côté superficiel. Il est presque impossible de se démarquer autre que sur son physique et sa photogénie. Je précise le mot photogénie, car vous avez beau être très attirant en personne, si sur vos photos vous ne sortez pas bien, vous n’obtiendrez tout simplement pas de matchs.

La plupart des très jolies filles vont être sur Tinder uniquement pour la validation sociale (autrement dit dans le but de booster leur ego). Lorsqu’on tente d’entrer en contact avec elles, il est presque assuré que vous n’obtiendrez jamais de réponse de leur part.

Une autre chose qui me tape sur les nerfs est le nombre de gens qui se crée une fausse identité et les faux profils. Surtout sur Tinder et Badoo, il existe un bon nombre de profils très douteux. Plusieurs vont tenter de booster leur image en mettant des photos de voyage qui n’ont probablement pas fait ou mettre des photos qui les avantagent énormément. Lorsqu’on les découvre dans la vraie vie, on s’aperçoit que tout ça était de la frime.

Ce qui est dangereux avec ce type d’application c’est que ça vous persuade dans votre inconscient que la beauté est la seule manière de se démarquer auprès des autres. Comme si seulement les gens qui sont attirants physiquement avaient de la valeur et pouvaient faire des rencontres.

Les ghosting

Un phénomène qu’on commence à remarquer de plus en plus c’est le ghosting. Pour ceux qui ignorent ce que c’est le ghosting c’est lorsqu’on cesse toute communication et ignore les messages de l’autre sans préavis et sans raison valable.

Il existe trois différents stades dans lesquels on peut observer le phénomène du ghosting :

1 – Stade de la communication (lorsqu’on a seulement échangé avec la personne via Facebook Messenger ou texto)
2 – Fréquentation (lorsqu’on a eu des moments intimes avec la personne)
3 – Longue relation (lorsqu’on a eu une relation de couple avec la personne)

Le premier est certainement le plus commun, car la relation à cette étape est encore au stade de l’embryon (donc demandent très peu d’engagements). Par contre le dernier, bien qui soit moins fréquent, sera certainement le plus douloureux.

Que ressent une personne ghostée?

  • Incompréhension
  • Humiliation/remise en question
  • Sentiment de rejet
  • Frustration/Colère

On remarque que plus on augmente de stade et plus les points mentionnés ci-haut seront importants.

ghosting

Pourquoi les gens ghost-ils?

  • Pour éviter toute confrontation
  • Pour éviter de faire de faux espoirs
  • Car ils ont trouvé mieux et ne veulent pas te blesser
  • Car ils se sont fait ghoster et ils veulent se venger (Blessure du subconscient)
  • Manque d’empathie/Lâcheté

Avec l’avènement de l’internet (plus particulièrement des applications de rencontre), certaines personnes traitent les êtres humains comme un simple produit de marchandise. Nous sommes devenus un produit, exactement comme sur un site de vente en ligne. Le résultat de tout ça est que l’aspect d’empathie est éliminé.

Ça peut détruire votre estime de soi

Les applications de rencontre peuvent être intéressantes (surtout pour les gens qui n’ont pas d’occasion de rencontrer), mais ils ont aussi un côté vicieux et peuvent être très destructeurs.

Lorsqu’on est rendu au stade où tous nos amis sont en couple avec des enfants (début trentaine), ça devient vraiment moins évident de rencontrer. Cette réalité est encore pire lorsqu’on n’a pas un travail qui nous permet de faire des rencontres. Donc pour certaines personnes, les applications peuvent être le seul moyen de rencontrer des gens. Heureusement qu’il existe encore des alternatives aux applications pour rencontrer des gens.

Malgré le fait que ces applications peuvent être néfastes pour notre estime, la plupart vont continuer à les utiliser. Des spécialistes ont observé que lorsqu’on a un match, cela produit une dose de dopamine à notre cerveau. Ce phénomène crée une forme de dépendance (même chose lorsqu’on reçoit un message sur les réseaux sociaux et par texto).

Comment les applications de rencontre peuvent vous détruire

Un gros problème avec ces applications est que la plupart ont beaucoup trop d’options. Il est impossible de faire un choix lorsqu’on parle avec 25 ou 30 personnes en même temps. Les gens en demande auront toujours le sentiment qui n’ont pas fait le bon choix.

Également, ça peut devenir un générateur de déceptions pour ceux qui ne font pas partie des gens en demande.

À force de se faire ignorer, ça vous conditionne que vous n’êtes pas assez bien pour ce qu’on vous propose. L’effet à long terme de ce conditionnement sera la baisse significative d’estime de soi.

Un autre piège avec ce type d’application est que ça peut créer l’illusion qu’on peut avoir n’importe qui. À force de recevoir tout plein de messages, ça peut monter à la tête de certaines personnes. Ça peut même engendrer un ego démesuré ainsi qu’une liste de critères qui n’a juste pas de bon sens.

Les algorithmes

Les algorithmes sont faits pour frustrer les hommes afin de les forcer à payer. Autrement dit c’est comme ça que les applications comme Tinder font leur argent.

Ils vont créer des mécanismes de frustration aux hommes moins en demande (le 80%) et les forceront à  payer. S’ils ne payent pas, ils seront tout simplement ignorés par les jolies filles. Les seules filles avec qui ils pourront entrer en contact seront le 20% des femmes moins attirantes.

Pour conclure

La raison principale pour laquelle j’ai décidé de lâcher tout ça c’est que ça devient redondant. On a l’impression que c’est toujours le même “pattern”, toujours le même cycle à recommencer après un échec. C’est exactement comme une grosse roue qui tourne à l’infinie.

On retrouve souvent le même type de personne ce genre d’application;  des gens déséquilibrés, instables qui ne savent pas trop ce qu’ils veulent. Le fait d’avoir autant d’options (surtout pour les gens très attirants) va créer cet effet.

Je dois tout de même spécifier qu’il existe des exceptions et je sais par expérience qu’il y a des gens bien. Par contre, si on compare avec ceux qui seront là uniquement pour vous faire perdre votre temps ou détruire votre estime… je ne sais pas si ça vaut la chandelle.

À vous de décider rendu là.

 

Leave a comment


Categories

ajroy logo

Contact Info

7245 Avenue Paul-Comtois
Québec, QC, Canada
G1H 0B6

aroy26@hotmail.com

Copyright 2020 AJ Roy  All Rights Reserved